Portrait de Collecteur : David Cholez et l’association SOS Préma

La rubrique Portrait de Collecteur, vise à mettre en lumière les collecteurs de TerraCycle qui souhaitent présenter leur initiative, leur association, ou partager leurs conseils et anecdotes liés à leur collecte. Cette semaine, David Cholez, collecteur engagé et bénévole pour l’association SOS Préma, a accepté de répondre à notre questionnaire.

Avez-vous choisi un nom pour votre collecte ?

La collecte n’a pas de nom spécifique mais elle est axée autour de l’association SOS Préma et il arrive que les enfants m’appellent « Monsieur Préma » ou « Monsieur gourde » lorsque je me déplace dans des écoles pour sensibiliser les enfants sur l’association SOS Préma, les questions environnementales et le recyclage.

Quand avez-vous commencé à collecter avec TerraCycle ? À quels programmes participez-vous ?

Je collecte depuis 2014 pour l’association SOS Préma. Aujourd’hui je suis inscrit aux programmes de recyclage Baby Bio et Vita Bio, Danival, l’Arbre Vert, je collecte les emballages de pains spéciaux et viennoiseries avec Harrys, les instruments d’écriture avec BIC ainsi que les gourdes de compote avec Materne. Il y a eu un réel élan de solidarité et nous collectons de plus en plus de déchets, ce qui nous permet de faire un geste pour la planète tout en augmentant les dons pour l’association.

« Je participe actuellement à une course de 1000 km et chaque 10-15 km je m’arrête dans un village, j’essaye de me rendre à l’école du village pour sensibiliser les enfants et l’équipe pédagogique au recyclage et leur parler de l’association SOS préma. »

Quelle quantité de déchets avez-vous collectée jusqu’à présent ?

Depuis notre inscription, nous avons collecté près de 360 000 gourdes de compote et plus de 65 000 instruments d’écriture.

David Cholez 4

Pour quelle association récoltez-vous des fonds ? Quel(s) projet(s) vont-ils servir à financer ?

Au total cela nous a permis de rapporter pas loin de 4 800 euros à l’association SOS Préma, qui vient en aide aux parents d’enfants prématurés. Les dons permettent à l’association d’accompagner les parents, d’être à leur écoute et d’acheter du matériel comme des coussins d’allaitement, pour que les parents puissent rester au plus près de leur bébé. L’association vise à améliorer le quotidien des familles qui vivent la prématurité et à ouvrir le dialogue sur ces questions.

Quels conseils donneriez-vous aux collecteurs souhaitant rassembler de plus grandes quantités de déchets ?

Cela demande un investissement certain et il est important d’en parler autour de soi afin de développer un réseau. Par exemple, je participe actuellement à une course de 1000 km pour récolter des sous pour l’association SOS Préma et chaque 10-15 km je m’arrête dans un village, j’essaye de me rendre à l’école du village pour sensibiliser les enfants et l’équipe pédagogique au recyclage et leur parler de l’association. Du plus, avoir des flyers, posters ou documents explicatifs peut être utile. J’en ai avec moi, que je dépose dans les boites aux lettre des écoles ou commerçants sur ma route. C’est important de transmettre ces valeurs et d’encourager les gens à moins polluer tout en les sensibilisant à la prématurité et au travail de l’association SOS Préma.

Avez-vous une anecdote à partager au sujet de votre collecte ? 

Je n’ai pas vraiment d’anecdote drôle sur la collecte, mais lors d’une intervention dans une école pour parler de l’association et de la collecte avec TerraCycle, la maîtresse a demandé à ses élèves si certains étaient nés prématurément et deux enfants assis à côté depuis le début de l’année ont levé la main. Ils n’étaient pas au courant que leur voisin était aussi né prématurément. Bien souvent la prématurité est taboue en France et il faut apprendre à en parler plus simplement et à aborder ces questions en société. La prématurité concerne 8 % des enfants en France et l’association essaye d’obtenir plus de financements publics pour s’occuper et des parents et des bébés.

Adresse et horaires d’ouverture de votre point de collecte publique

Le point de collecte publique est situé au 2 rue de Myosotis, Marguerittes, 30320. Le mieux pour les personnes qui souhaitent déposer leurs déchets est de me contacter au 06 83 95 81 73. Le point de collecte est généralement ouvert du lundi au vendredi de 8 h30 à 20h, le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 11h à 20h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s